Comment bien choisir sa clôture électrique ?

S’il existe de nombreux types de clôtures pour chevaux, la clôture électrique fait aujourd’hui office de référence en la matière, tant par son efficacité que son coût. Avec l’arrivée des beaux jours, la remise à l’herbe des chevaux est imminente. Seulement, il est nécessaire de s’assurer de la bonne qualité de sa clôture afin d’éviter tout risque pour le cheval lors de son séjour en extérieur. Retrouvez dans cet article, toutes les étapes de l’installation d’une clôture électrique.

1- Concevez le plan de montage de votre clôture

Afin d’anticiper les aléas et de gagner du temps lors de la mise en place de votre clôture, nous vous conseillons de réaliser un schéma du périmètre à clôturer. Cela vous permettra tout d’abord d’estimer la longueur de votre clôture en fonction du nombre de fils et de la hauteur choisis.

Recommandations sur les hauteurs et nombres de fils

Animal Nombre de fils Hauteurs (cm)
Cheval adulte 2 80 – 140
Poney 2 60 – 120
Jument suitée 3 50 – 90 – 130
Étalon 4 50 – 90 – 130 – 170
Poney miniature 3 20 – 50 – 80
ne 2 75 – 120

Cela vous permettra également de réfléchir en amont à l’emplacement de la porte, des piquets, de l’électrificateur et de son alimentation. Vous pouvez identifier d’une couleur différente les piquets situés dans les angles de votre périmètre, auxquels vous pouvez rajouter une jambe de force afin d’en assurer la stabilité dans le temps.

2- Préparez le terrain

Afin d'assurer le bon fonctionnement de votre clôture et éviter les pertes d’énergies liées à la végétation, commencez par faire le tour du pré ou votre cheval va savourer sa liberté. Débroussaillez mécaniquement le tour de celui-ci et n’hésitez pas à couper les branches à proximité qui ne manqueront pas de pousser pendant la belle saison et pourraient venir en contact de votre clôture dans les semaines à venir.

3- Choisissez votre électrificateur

Il existe différents types d’alimentation possibles pour une clôture électrique : L’électrificateur branché sur réseau électrique, l’électrificateur sur batterie et l’électrificateur fonctionnant à l’énergie solaire. Quelque soit l’électrificateur choisi, celui-ci doit être adapté à la longueur de la clôture totale (multipliez le périmètre de votre pré par le nombre de hauteur de fils). Sa puissance doit être adaptée à la clôture et à la végétation. Visez une énergie stockée de 1 joule par kilomètre de clôture.

  • L’électrificateur sur réseau électrique

L’électrificateur branché sur réseau a pour fonction de transformer un courant électrique de 220 volts en un courant de haut voltage avec une très faible intensité. L’électrificateur sur réseau présente l’avantage d’avoir une puissance généralement supérieure aux électrificateurs portables mais implique obligatoirement la présence d’une prise à proximité de la clôture. Certains électrificateurs sont certifiés « série UBI : Ultra Basse Impédance » : cela signifie que ces appareils sont prévus pour fonctionner avec des lignes de clôtures électriques même envahies par la végétation. Il s’agit d’électrificateurs intelligents pilotés par microcontrôleurs capables d’augmenter l’énergie au fur et à mesure qu’il y a de pertes sur celle-ci, tout en garantissant la sécurité des êtres vivants qui viennent toucher le fil de clôture. Ces électrificateurs sont conformes à la norme A12.

Nos électrificateurs sur réseau électrique

Longueur électrifiée Électrificateur
0-20 km GARD ELEC S 1.8
0 – 54 km GARD ELEC S4
+ de 55 km GARD ELEC S5
GARD ELEC S5 + LED
GARD ELEC UBI S10
GARD ELEC UBI S15
  • L’électrificateur sur pile ou batterie (9V/RV)

L’électrificateur sur pile ou batterie présente l’avantage d’être léger et de pouvoir être déplacé et positionné à n’importe quel endroit. Une pile ne sert qu’une fois, lorsqu’elle est vide, il faut la remplacer. Elle ne peut pas donner autant de puissance qu’une batterie et sera donc réservée aux petits appareils. Une batterie est plus onéreuse mais se rentabilise plus vite puisqu’elle peut être rechargée. Plus l’ampérage est important, plus la quantité d’électricité stockée sera importante.

Nos électrificateurs sur pile ou batterie

Longueur électrifiée Électrificateur
0-5 km GARD ELEC P 0.25
0 – 15 km GARD ELEC PB1
0-25 km GARD ELEC BG 2.5
GARD ELEC B2
0-40 km GARD ELEC B3
  • L’électrificateur solaire (12 V)

L’électrificateur solaire présente l’avantage d’être 100% autonome et ne nécessite aucune recharge électrique ou changement de pile. Pouvant couvrir jusqu’à 20 km de clôture, il nécessite cependant d’être placé dans un endroit avec un ensoleillement maximal afin d’assurer sa bonne recharge au cours de la journée.

Nos électrificateurs solaires

Longueur électrifiée Électrificateur
0-6 km GARD ELEC SOL 25
0 – 20 km GARD ELEC SOL 70

4- Clôturez le périmètre

En fonction du type de piquets que vous souhaitez utiliser, de leur qualité et de l’exposition de votre pâture aux vents dominants, nous vous conseillons de planter un piquet tous les 3 à 5 mètres. Pensez à bien soigner les piquets d’angles avec un renfort par une jambe de force afin d’assurer la pérennité de votre clôture dans le temps.

Selon vos besoins et votre budget, différentes options s’offrent à vous pour délimiter votre clôture.

  • La clôture fil
    En acier galvanisé, torsadé ou encore en aluminium, la clôture fil offre résistance, solidité et longévité. Elle est cependant moins visible que les autres types de clôture pour le cheval. Plus son diamètre est élevé, plus le fil est conducteur d’électricité.
  • Le ruban
    Un cheval est un animal à l’instinct de fuite et avec une vision tridimensionnelle. Il distingue bien mieux les mouvements au loin que les détails proches. Pour cette raison, il est important que la clôture soit bien visible, d’où l’utilisation d’un ruban large. Les chevaux voient un nombre limité de couleur. La couleur de la clôture sera donc de moindre importance. Privilégiez un ruban avec une trame ajourée permettant de lutter contre le faseillage dû au vent et d’obtenir une fixité presque parfaite de votre ruban et allonger ainsi sa durée de vie. Attention également à bien utiliser des connecteurs lorsque vous souhaitez lier deux rubans entre eux. Un nœud peut faire perdre jusqu’à 95% d’intensité électrique à votre clôture.
  • La clôture cordon et cordelette
    La clôture cordon et cordelette : La cordelette est un produit parfait pour délimiter vos parcelles, notamment lors de la construction de parcelles semi-permanentes. Elle est, par son épaisseur, suffisamment visible par les chevaux. Pour tendre la cordelette, nous vous conseillons d’utiliser le tendeur rotatif : vous ne coupez pas le fil et tendez le conducteur sans effort.

5- Placez votre (vos) prise(s) de terre

Une bonne clôture avec une mauvaise prise de terre devient une mauvaise clôture. Sans une bonne prise de terre, le meilleur des électrificateurs devient inopérant. Une bonne prise de terre doit être en contact avec l’humidité profonde du sol. Comptez 1 mètre de prise de terre par joule pour votre électrificateur. Si nécessaire, vous pouvez mettre plusieurs prises de terre et les relier entre elles avec un fil métallique. Gardez une distance de 3 mètres entre les piquets. Lorsque le sol est caillouteux ou sablonneux, il est possible d’augmenter le contact de la prise de terre avec le sol par l’ajout de bentonite autour du piquet. À savoir : il est obligatoire d’utiliser de l’argile bentonite tous les 50 mètres en bordure de voie publique. Pour juger si la prise de terre est efficace, il suffit de la toucher lorsque l’électrificateur est en marche. Normalement, vous ne devez sentir aucun picotement dû au passage du courant.

En conclusion

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires à la mise en place d’une clôture bien électrifiée et adaptée à vos chevaux afin de minimiser les risques de fuite. Et n’oubliez pas d’apposer un panneau signalétique avertissant les passant que la clôture est électrifiée (obligatoire tous les 50 mètres en bordure de voie publique).


Louise JEGARD
Chef de Produit Équidéos