Conseils pour le choix de votre couverture pour votre cheval

L’hiver est à nos portes (il faut se rendre à l’évidence … !) et avec la baisse des températures , il est temps, pour vous comme pour moi, de songer à couvrir nos montures. Au pré, au box, au paddock, sous la pluie ou par grand froid, je suis sûre qu’avec ces 5 conseils vous aller trouver LA COUVERTURE qui s’adaptera parfaitement à son mode de vie.

Vous le savez, en hiver, les couvertures constituent LA véritable protection thermique pour nos chevaux. C’est pour cette raison que vous ne devez pas laisser le choix de la couverture au hasard … Cette semaine je vous propose donc 5 conseils à prendre en compte avant de vous décider sur un modèle.


Conseil n°1 : La couverture doit être respirante et imperméable (si c’est une couverture d’extérieur).

L’imperméabilité et la respirabilité des couvertures dépendent en partie des textiles utilisés. Toutefois, seuls les traitements appliqués aux tissus garantissent leur imperméabilité et/ou leur respirabilité parfaite. Comment le savoir ? Et bien tout simplement en regardant l’étiquette du produit, normalement ces informations y sont inscrites.

Conseil n°2 : Le grammage de la couverture doit être adapté au mode de vie et au lieu de vie de mon cheval.

Plus le grammage de la garniture est élevé (entre 200 g et 550 g/m2), plus la couverture est chaude. Attention cependant, ce critère ne détermine qu’en partie l’efficacité de la protection contre le froid : la coupe et surtout la qualité du tissu extérieur jouent également un grand rôle.

  • Si votre cheval est au box la nuit dans une écurie fermée (pas de courant d’air) et qu’il est tondu, je vous conseille d’optez pour une couverture d’écurie avec un grammage supérieur à 200 g/m².
  • Si votre cheval vit à l’extérieur la journée, qu’il est couvert depuis le début de la saison mais qu’il n’est pas tondu, je vous conseille d’optez pour une couverture d’extérieur avec un grammage de 100 g/m².
  • Si votre cheval vit à l’extérieur la journée et qu’il est tondu, je vous conseille d’optez pour une couverture d’extérieur avec un grammage de 300 g/m² minimum (possibilité de rajouter une sous-couverture) avec un couvre-cou.

Conseil n°3 : Je ne fais pas l’impasse sur la solidité de la couverture et je l’adapte aux conditions de vie de mon cheval.

La résistance à l’abrasion et aux déchirures du tissu extérieur se mesure en deniers (de 210 à 1600 deniers). Plus il y a de deniers, plus la couverture est solide. Cependant, pas de miracle ! Coups de dents, clous et vis qui dépassent, aspérités tranchantes mettent à rude épreuve la longévité des couvertures.

  • Pour une couverture d’écurie (normalement il y a peu de risque d’accros dans un box sauf si votre cheval s’attaque lui-même à sa couverture !), un tissu inférieur à 400 deniers doit faire l’affaire.
  • Pour un cheval relativement calme , qui vit seul dans un paddock, un tissu de 600 deniers devrait résister un certains temps.
  • Pour un cheval vivant en groupe , préférez un tissu en 1200 deniers .
  • Enfin, si l’activité favorite de votre cheval consiste à détruire sa couverture, favorisez un tissu 1600 deniers RIPSTOP (en cas d’accros la couverture ne se déchire pas entièrement …).

Conseil n°4 : Choisissez une couverture à la taille de votre cheval (pour assurer son confort et la longévité de sa couverture !).

Il est essentiel que la couverture soit adaptée à la taille de votre cheval . Dans le cas contraire, vous risquez de retrouver souvent sa couverture par terre. Pour ne pas vous tromper, mesurez la distance entre le milieu du poitrail et l’arrière du postérieur avec un mètre ruban posé droit et perpendiculaire aux membres du cheval. Vous déterminerez une dimension en centimètre, correspondant à la taille qui convient à votre cheval ou poney. Et si vous hésitez entre deux tailles, optez toujours pour la plus grande !

Conseil n°5 : Avant de franchir le pas, faites un bilan des facteurs qui peuvent influencer votre choix.

C’est l’ultime étape ! Avant de faire votre choix, posez-vous les questions suivantes : Mon cheval vit-il au box ou en prairie ? S’il reste au pré, a-t-il un abri ? Quelle température fait-il la nuit dans l’écurie ? Son box est-il exposer aux courants d’air ?

  • Choisissez toujours une couverture adaptée aux températures et aux conditions de vie de votre cheval.

Mon cheval est-il âgé ? Mon cheval est-il malade ?

  • Si vous répondez « oui » à une de ces questions, sachez que votre cheval supporte généralement moins bien le froid. Assurez-vous donc qu’il est suffisamment couvert.

Mon cheval est-il tondu ?

  • Un cheval tondu doit impérativement porter une ou plusieurs couvertures, car privé de protection naturelle, il est directement exposé aux refroidissements. De plus, le port d’une couverture ralentit la repousse du poil.
A ne pas oublier …

La couverture de paddock, d’extérieur ou de prairie est imperméable et coupe-vents, puisqu’elle protège à la fois du froid et de la pluie.
Généralement matelassée et respirante sur toute la hauteur, les couvertures d’écurie ne s’utilisent qu’au box et ne sont pas forcément imperméables.
Après une séance de travail intensive ou une balade sous la pluie, rien de tel qu’une couverture séchante pour absorber sueur et humidité. Avant de placer la couverture, bouchonnez toujours énergiquement votre cheval avec de la paille propre qui va absorber la transpiration et accélérer le séchage.
Pour le transport ou pour couvrir votre cheval après le travail, optez pour une polaire qui le maintiendra au chaud tout en évacuant la transpiration.
Enfin, qu’il neige, qu’il vente ou qu’il pleuve, n’oubliez pas d’équiper votre monture d’un couvre reins.


Anaël MARZIN
Responsable marché Equideos