Note d’état corporel du cheval
Note d’état corporel du cheval

On entend souvent dire, dans le jargon des équitants, « mon cheval est / n’est pas en état » pour estimer et juger de l’apparence de leur cheval, notamment via la présence de masse adipeuse ou non. Si l’évaluation à l’œil de son cheval est un bon moyen de juger régulièrement son évolution corporelle, elle est généralement subjective et propre à chacun. Dans ce blog, on vous propose une grille plus objective pour évaluer l’état corporel et le poids de votre cheval si vous n’avez pas la possibilité de le peser.

Pourquoi évaluer l’état corporel de son cheval ?

Il est important d’évaluer régulièrement l’état corporel de son cheval, afin de vérifier s’il n’a pas trop grossi ou maigri et pour potentiellement déceler des problèmes de santé. Chez le cheval au repos, il est conseillé de le faire tous les 2 mois au minimum, particulièrement au changement de saison et/ou de mode de vie (rentrée au box, mise à l’herbe…). Chez le cheval au travail, l’évaluation peut être faite tous les mois

Quels sont les sites d’évaluation de la note d’état corporel du cheval ?

L’estimation de l’état du cheval se fait, certes visuellement, mais aussi (et surtout) par la palpation. Certaines parties du corps du cheval sont très révélatrices de son état de masse adipeuse. Les 6 sites à regarder avec attention sont l’encolure, le garrot, l’arrière de l’épaule, les côtes, la croupe et l’attache de queue.

  • L’encolure
    Afin de mesurer la quantité de masse adipeuse chez un cheval au niveau de l’encolure, le plus simple est de « pincer » le chignon du cheval (la peau située tout le long de l’encolure à la base des crins) entre son pouce et le reste de la main.
  • Le garrot
    Le garrot est une zone de stockage des graisses et est donc représentatif de l’état du cheval. Il faut donc le palper afin de sentir s’il est saillant ou plutôt noyé dans la graisse.
  • L’arrière des épaules
    Afin d’évaluer la présence de masse adipeuse sur ce site, vous pouvez poser votre main à plat juste en avant du passage de sangle et remonter vers l’avant de l’épaule en faisant rouler vos doigts.
  • Les côtes
    Comme pour l’arrière des épaules, vous pouvez faire rouler vos doigts le long des côtes du cheval (au niveau du quartier de la selle) pour déterminer si elles sont palpables ou recouvertes de graisse.
  • La croupe
    Ce site se juge plutôt visuellement. En regardant votre cheval de profil, il faut regarder si la croupe est arrondie ou si les contours sont plutôt marqués et de forme concave.
  • L’attache de queue
    Dernier site d’évaluation, l’attache de queue est représentative de l’état du cheval. L’objectif est de juger si elle est plutôt dégagée ou bien plutôt massive.

Comment noter objectivement ?

Maintenant que vous connaissez les sites révélateurs de l’état corporel de votre cheval, l’objectif est de réussir à les interpréter. Pour avoir la note totale d’état corporel de votre cheval, il faut noter chacun de ces sites de 1 (maigreur) à 5 (obésité). Pour vous aider dans votre évaluation, nous vous proposons d’utiliser le tableau suivant :

Site Encolure- chignon Arrière de l'épaule Côtes Garrot Attache de la queue Croupe
Note 1 ossature de l'encolure apparente en creux très apparentes, peau collée saillant, haut de l'omoplate visible queue très dégagée contours concaves
Note 2 chignon visible, léger sillon à sa base légèrement concave, mince dépôt adipeux se devinent sous une peau souple marqué et sec queue dégagée pointe des fesses et des hanches discernables
Note 3 chignon bien dessiné devient plat, dépôt adipeux délimité à peine palpables ressort légèrement queue légèrement dégagée, léger dépôt adipeux efface les vertèbres et ligaments peu arrondie, contour convexe
Note 4 bord de l'encolure préhensible à pleine main (chignon) convexe, dépôt adipeux épais et mou impalpables sous le dépôt adipeux noyé se détache peu, dépôt adipeux épais et mou bien arrondie, pointes des fesses et hanches noyées
Note 5 chignon noyé dans la masse de l'encolure nettement bombé, masse qui tremble au palper matelas graisseux roulant sous la main noyé dans une masse graisseuse arrondie massive, dépôt adipeux de tissu gras formant un coussin ferme autour de la queue rebondie, sillon médian formant une double croupe

Calcul de la note finale :

Vous pouvez choisir de ne noter que 3 sites, 5 sites ou bien les 6 sites. Dans le cas où vous ne notez pas la totalité des sites, ceux-ci ne peuvent pas être choisis au hasard (cf tableau ci-dessous). Une fois les sites notés, on réalise la moyenne de ces notes en appliquant les coefficients suivant :

Sites Côtes Arrière de l'épaule Garrot Encolure Attache de la queue Croupe
3 notés (minimum) 60% 25% 15% - - -
5 sites notés 55% 20% 10% 10% 5% -
6 sites notés 50% 15% 10% 15% 5% 5%

Par exemple, si on ne choisit de noter que 3 sites, on jugera les côtes, l’arrière de l’épaule et le garrot du cheval.
Exemple de calcul : si en fonction de la grille d’évaluation ci-dessus, on attribue la note de 4 pour les côtes, 3 pour l’arrière de l’épaule et 4 pour le garrot, le calcul sera le suivant :
( 4x60 + 3x25 + 4x15) / 100 = 3.75 (note d’état corporel finale)

Et pour l’interprétation ?

La note d’état corporelle idéale se trouve entre 2.5 (pour les chevaux de courses par exemple) et 3.5 (pour les poulinières et chevaux d’élevage).

Si votre cheval à une note d’état corporel inférieure à 2.5, cela peut provoquer une fonte de la masse musculaire et une baisse des performances sportives de votre cheval, compromettre la mise à la reproduction chez la jument et engendrer des carences et ralentissement de croissance chez les jeunes chevaux. Il est alors conseillé de revoir sa ration en lui proposant un fourrage de qualité et un aliment adapté. Vous pouvez également le complémenter avec des produits favorisant la prise de poids, comme l’huile de soja.

Si, au contraire, votre cheval est trop gros et affiche une note d’état corporel supérieure à 3.5, cela peut induire des difficultés au moment du poulinage, prédispose votre cheval à des maladies métaboliques telles que la fourbure ou la SME (syndrome métabolique équin) et provoque une baisse de performance sportive. Il est alors conseillé de rationner raisonnablement ses repas et de choisir un foin et un aliment faible en UFC (Unités Fourragères Cheval).


Louise JEGARD
Chef de Produit Équidéos