Penser son aménagement d’écurie
Penser son aménagement d’écurie

Lors d’un projet de construction ou de rénovation d’une écurie, il est primordial de prendre le temps de réfléchir à l’aménagement des lieux, afin d’optimiser au maximum les conditions de travail pour les hommes et de bien-être pour les chevaux, en fonction de l’activité pratiquée. Dans cet article, nous vous proposons de faire le point sur les différents types d’écurie, afin de choisir un aménagement adapté à vos besoins.

Les différents types d’écuries

  • Les box intérieurs
    Il est très fréquent de voir des aménagements d’écurie fermée , où les box sont à l'intérieur d’un bâtiment (construit à cet effet ou un ancien bâtiment d’élevage réaménagé). Cet aménagement offre un bon confort de travail aux gérants et salariés des structures en les protégeant des intempéries . Un bâtiment bien isolé permettra ainsi de maintenir une atmosphère chaude à l’intérieur lors de la saison froide, mais également d’éviter que la température ne monte trop dans les box en plein été.
    Ces aménagements sont cependant généralement mal ventilés, favorisent l’ apparition de sensibilité à la poussière chez les chevaux et la propagation rapide des maladies contagieuses.
  • Les box extérieurs
    Les box extérieurs sont également très courants dans les écuries françaises. Contrairement aux bâtiments fermés, ils offrent l’avantage d’une très bonne ventilation et limitent l’apparition de problèmes respiratoires chez les chevaux . Ils ne sont généralement pas communiquant entre eux sur les côtés et offrent la possibilité d’isoler complètement un cheval (en fermant la fenêtre de sa porte) afin de limiter au maximum la propagation des maladies contagieuses.
  • Les stalles
    Les stalles ont eu le vent en poupe il y a quelques décennies, puis ont été plus rarement utilisées. Depuis quelques années, elles réapparaissent, notamment dans les écuries poneys. Elles donnent la possibilité aux chevaux d’être abrités , tout en étant plus libres de leurs mouvements que dans un box. Attention cependant à la bonne entente du cheptel lorsque les chevaux sont en stalle afin d’éviter que certains ne soient blessés par les autres.
  • Les écuries actives
    Très à la mode depuis quelques années, les écuries actives sont un concept d’écurie venu d’Allemagne et séduisent de plus en plus de gérants de structures. Elles offrent la possibilité aux chevaux de vivre au plus proche de leurs comportements naturels et besoins fondamentaux, tout en permettant d’ optimiser l’organisation du travail . Attention, les troupeaux vivants en écurie active doivent cependant être stables dans le temps car les intégrations peuvent être longues. Ce mode d’hébergement ne convient donc pas aux structures ayant un roulement de chevaux importants (écuries d'entraînement, de débourrage…)

Bien anticiper la vie quotidienne dans l’écurie lors de sa conception

Quelle que soit votre activité et le mode d'hébergement choisi, il est important de bien anticiper votre future vie quotidienne lors de la conception de votre bâtiment.

En fonction de votre mode de curage par exemple, il peut être judicieux de choisir des parois de box coulissantes vous permettant de faire communiquer les box entre eux afin de curer toute une rangée en une seule fois à l’aide d’un tracteur ou d’une machine adaptée.

Sur des chevaux logés en box, il est également intéressant de s’équiper de matelas de box permettant une économie de litière et apportant un confort non négligeable aux chevaux en soulageant leurs articulations.

Si votre structure accueille des activités différentes (comme un centre équestre proposant également des pensions pour chevaux de propriétaires), pensez à segmenter les espaces afin de limiter les nuisances pour vos clients ayant des envies et des besoins différents.

Pensez aux emplacements des robinets et prises de courant dès la conception de votre bâtiment. Il est conseillé d’installer à minima un robinet par rangée et d’équiper les bâtiments de prises étanches et hors de portée des chevaux .

N’oubliez pas de prévoir un espace de stockage (type graineterie) dans votre bâtiment afin d’y stocker la brouette à aliment et le petit matériel d’entretien de l’écurie, cela vous évitera de devoir consacrer un box à cet usage (ce qui limiterait votre capacité d’accueil de chevaux).

Enfin, pensez que vous aurez toujours un licol, une longe ou du petit matériel à accrocher. Anticipez donc en prévoyant des emplacements dédiés à ce stockage de petit matériel. Si vous optez pour une suspension sur la porte des box, n’oubliez pas de tenir compte de la largeur supplémentaire de celle-ci empiétant sur le couloir (notamment dans le cas où vous souhaitez faire passer une machine ou une grosse brouette dans le bâtiment).


Penser son aménagement d’écurie

Vous avez un projet d’aménagement d’écurie ?

Demandez notre catalogue d'aménagement de l’écurie édition 2022 !

Si vous souhaitez échanger avec un de nos experts techniques, contactez le
0 801 800 100 (numéro gratuit - lundi au vendredi de 8h à 18h), ou en remplissant le formulaire .
Penser son aménagement d’écurie

Louise JEGARD
Chef de Produit Équidéos