Saison hivernale : Est-ce nécessaire de protéger son cheval pendant l’hiver ?

Avec l’arrivée de l’hiver, arrive aussi l’inquiétude de la gestion du froid pour son cheval. Est-ce que mon cheval a froid ? Quelle couverture est la plus adaptée ? Dans cet article je vous aide à y voir plus clair et à choisir la solution la plus adaptée à votre cheval !

La thermorégulation chez le cheval

Le cheval est un homéotherme, c'est-à-dire qu’il maintient sa température dans un petit intervalle (autour de 38°) par une production de chaleur malgré de larges variations de la température ambiante. La température ambiante peut varier jusqu’à une certaine limite, à partir de laquelle le cheval ne pourra plus maintenir sa température corporelle stable par des mécanismes de régulations habituelles (vasoconstriction-vasodilatation, piloérection, tremblement, etc). Ces températures limites définissent la zone thermo-neutre. La limite inférieure de cette zone s’appelle la température critique minimale.

Si la température ambiante descend en dessous de celle-ci, le cheval doit produire plus de chaleur en augmentant son métabolisme (de 2.5 à 6% d’énergie en plus par degré en dessous de la température) pour maintenir sa température corporelle. Les échanges de chaleur entre le cheval et l’extérieur se produisent sous forme de conduction (contact direct, entre la peau et le sol par exemple), de convection (par l’air ou l’eau en mouvement autour de la peau), radiation (onde électromagnétique (infrarouge)), évaporation. La vitesse des échanges dépend du gradient de température (différence entre température extérieure et corporelle), lui-même influencé par la vitesse du vent, les précipitations, l’humidité et l’ensoleillement. Le danger arrive lorsque les pertes de températures excèdent la production de chaleur, le cheval ne pouvant plus augmenter la production, sa température corporelle chute.

D’où l’importance de connaître la zone de confort du cheval, là où il ne dépense pas plus d’énergie pour maintenir sa température et où il n’éprouve pas la sensation de froid ou de chaleur. La température critique minimale n’est pas fixée et dépend de l’âge, de la race, de la condition, de la physiologie et de l’alimentation du cheval. Un paramètre important pour la thermorégulation est le ratio surface-volume : plus la forme est allongée et plus la surface par rapport au volume est importante, à l'opposé de la sphère. Ainsi les races de type « sang froid » vont être plus adaptées à l’hiver que les races légères de « sang chaud ». En effet, les PS qui ont tendance à être plus élancés, avec une longue encolure et de longues jambes, ont une plus grande surface de perte de chaleur. comme les poulains en général. Se rajoute à la forme, un manteau d’hiver moins garni et une moins grande capacité de stocker la graisse, ce qui en fait une race plutôt sensible au froid. Ainsi, des études ont trouvé une température critique minimale entre -15°C et 5°C en fonction de l’âge, de l’épaisseur du poil, de la race, et de la mesure (application brutale ou acclimatation du cheval). Donc une zone thermo-neutre (cf figure) qui s'étend de -15°C à 25-30°C.

Saison hivernale : Est-ce nécessaire de protéger son cheval pendant l’hiver ?

Des études ont montré que la température de surface du cheval augmentait grâce à l’ajout d’une couverture, et que celle-ci dépendait de l’épaisseur de la couverture ou grammage.

Comment choisir sa couverture ?

Ainsi le choix de sa couverture dépend de beaucoup de paramètres. L’utilisation, la race, l’hébergement, l’âge, la condition, le pelage de mon cheval sont tous des facteurs influençant la sensation de froid et le maintien de la température du cheval quand celle de l’environnement change. La praticité, la résistance, l’esthétisme et le confort du cheval sont d’autres paramètres importants influençant votre choix.

Dans tous les cas, il faut s’assurer qu’elle soit adaptée aux besoins de votre cheval !

Comment choisir le grammage ?

Extérieur 15-10°C 10_5°C 5_0°C 0_-5°C -10°C et <
Cheval acclimaté à l’hiver Rien Rien Rien Imperméable (< 100 g) Couverture (>100g)
Cheval non acclimaté ou de race légère (PS, trotteur, etc) Rien ou imperméable (<100g) Imperméable (<100g) Chemise d’extérieur ou couverture légère (100g à 300g) Couverture moyenne (300g) Avec couvre-cou Couverture chaude (>300g) Avec couvre-cou
Cheval tondu Imperméable (<100g) Chemise d’extérieur (100g) Couverture légère (100 à 300g) Avec couvre-cou Couverture moyenne à chaude (300 à 400g) Avec couvre-cou Couverture chaude (>400g) Avec couvre-cou
Intérieur 15-10°C 10_5°C 5_0°C 0_-5°C -10°C et <
Cheval acclimaté à l’hiver Rien Rien Rien Rien Couverture (>100g)
Cheval non acclimaté ou de race légère (PS, trotteur, etc) Rien Rien ou chemise (<100g) Chemise ou couverture légère (100g à 300g) Couverture moyenne (300g) Couverture chaude (>300g)
Cheval tondu Rien Rien ou chemise (100g) Couverture légère (100 à 300g) Couverture moyenne à chaude (300 à 400g) Couverture chaude (>400g)

Comment choisir la matière ?

Il existe une diversité de tissus pour une utilité et une qualité diversifiée, alors pourquoi certains tissus sont privilégiés ?

Les tissus intérieurs :

Le coton est une fibre végétale naturelle, qui est très absorbante, isolante, souple, douce et confortable. Il est, de plus, hypoallergénique, sain (évite la macération), et respirant (perméabilité à l’air).

La fibre polaire est une fibre synthétique tricotée et grattée. Elle est donc un très bon isolant thermique et très résistante. Le tissu sera respirant, doux, duveteux, et léger. Il ne se froissera pas et sèchera rapidement.

Le coton gaufré est un coton avec un tissage particulier en forme d’alvéoles (nid d’abeille). Il est très absorbant et sèche rapidement. Il est léger, robuste et résistant. La forme en alvéole permet de le rendre plus isolant en piégeant plus d’air.

Le matelassage permet de donner une épaisseur au tissu, et d’être plus isolant.

Le quick dry est un tissu à séchage rapide.

Les tissus extérieurs :

Le polyester est une fibre synthétique, élastique (ne se froisse pas), relativement isolante, très résistante et légère. Il est hydrophobe, donc étanche, et tout de même respirant. Il a l’atout de ne pas rétrécir, de sécher rapidement, et d’avoir une très bonne qualité visuelle.

Ripstop : « To rip » signifie déchirer en anglais, et « to stop » arrêter donc Ripstop pour dire « qui arrête la déchirure » ! La fabrication du tissu Ripstop est dotée d’une technique de renforcement spécial (micro-armature) pour le rendre résistant. Ainsi, les fils de renfort sont entrelacés à intervalles réguliers entre 5 à 8 millimètres donnant un aspect en maillage (rayures obliques). Ce tissu technique armé permet de combiner le confort d’un 100% coton léger avec la résistance à la déchirure de tissus bien plus épais. Le tissu est réalisé et composé d’enduits polyuréthane et PVC qui lui donne les propriétés d’imperméabilité (tissu utilisé pour les parachutes ou vêtement militaire). La résistance se mesure en denier, plus le nombre de deniers est élevé plus le tissu sera résistant, mais il faut prendre en compte la complexité du tissage : simple < Ripstop (toutes choses égales par ailleurs).

Comment choisir la taille de sa couverture ?

Hauteur au garrot Taille anglaise / mesure épaule - fesse Taille française / mesure garrot - queue
80 cm - 1.00 m 4'3 /130 cm 85
1.00 - 1.10 m 4'9/145 cm 105
1.10 - 1.20 m 5'0/155 cm 110
1.20 - 1.30 m 5'3 / 160 cm 115
1.30 - 1.50 cm 5'9 - 175 cm 125
1.50 - 1.60 cm 6'0 - 185 cm 135
1.60 - 1.70 cm 6'3 - 190 cm 145
1.70 - 1.75 cm 6'6 - 195 cm 150
1.75 - 1.80 cm 6'9 - 210 cm 155
+ de 1.80 cm 7'0 - 220 cm 165

Source :
N. F. Cymbaluk, G. L. Christison, 1990. Environmental Effects on Thermoregulation and Nutrition of Horses. Veterinary Clinics of North America: Equine Practice, 355-372.
C. Hammer, M. Gunkelman, 2020. Effect of Different Blanket Weights on Surface Temperature of Horses in Cold Climates. Journal of Equine Veterinary Science, 85.
G. E. Mcbride, R. J. Christopherson, and W. Sauer., 1985 Metabolic rate and plasma thyroid hormone concentrations of mature horses in response to changes in ambient temperature. Canadian Journal of Animal Science, 375-382.
C. M. Mejdella,, K. E.l Bøeb, G.H.M. Jørgensenc, 2020. Caring for the horse in a cold climate—Reviewing principles for thermoregulation and horse preferences. Applied Animal Behaviour Science, 231.

Suzie Bathellier
Chef de produit