Conseils pour bien choisir la méthode de saillie pour sa jument.

Après s’être nourri exclusivement de lait, le poulain commence à brouter vers l’âge d’1 mois et demi, en imitant sa mère. Progressivement, l’herbe ou le foin prennent de plus en plus d’importance dans son alimentation, mais le lait reste essentiel. Les jeunes sont majoritairement séparés de leur mère vers 5 ou 6 mois, ce qui peut engendrer un stress important, avec une perte d’état physique voire l’apparition de stéréotypies. Pour diminuer les risques, il convient de s’y prendre en douceur ! Vous trouverez quelques pistes dans cet article !

Des études récentes menées par des chercheurs de l’Institut national de recherche agronomique (INRA) ont montré qu’il est préférable d’habituer progressivement le poulain à être séparé de sa mère avant même le sevrage. Des séparations quotidiennes de durée de croissante, de 15 minutes à plusieurs heures, entre les 5 et 6ème mois du poulain par exemple permettent de diminuer le stress du petit mais aussi de la mère. Au départ, on peut laisser un contact visuel et auditif entre les deux, en les séparant simplement par une clôture, et envisager ensuite un éloignement plus important.

D’autres études françaises ont montré qu’il peut être intéressant de sevrer les poulains par paire (ils sont placés ensemble lors des séparations successives avec les mères), mais à conditions qu’ils se connaissent et s’entendent bien auparavant.

Reste que l’idéal, dans un élevage d’une certaine taille, est de reproduire la nature en sevrant les poulains par groupe dans un paddock, et non pas individuellement en box : cela leur permet de bouger, brouter et entretenir des interactions sociales qui abaissent leur niveau de stress.

Dans cette configuration particulière, en groupe et en paddock, mieux vaut enlever les mères une par une que toutes d’un coup, et maintenir la présence d’autres animaux adultes.

Je vous conseille de profiter du sevrage pour manipuler vos poulains, leur apprendre à être brossés, à marcher en main, à donner le pied, …


Anaël MARZIN
Responsable marché Equideos