Enrênement en usage à la longe

La plupart des enrênements agissent uniquement sur l'avant-main et prennent une grande partie de l'impulsion du cheval. Ceci peut et doit être compensé par les jambes du cavalier lors du travail monté, mais devient plus difficile lorsque le cheval n'est pas monté. On risque alors d'obtenir un placé artificiel du cheval et un désengagement des postérieurs, ce qui ne représente aucun intérêt. En effet, la finalité d'un enrênement est de pousser le cheval à engager ses postérieurs; de provoquer ainsi un travail du dos qui permettra ensuite d'obtenir un cheval en place, en equilibre et qui cède dans sa nuque. Ceci est un élément important du dressage et de la musculation de votre cheval.
Afficher en Grille Liste

3 produit

par page
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

3 produit

par page
Par ordre décroissant
Retour en haut