Enrênements automatiques

Certains chevaux ont besoin d'adopter une position de la tête plus relevée au moment du départ de course, mais gagnent en performance avec une position de tête plus basse au fur et à mesure que la course progresse. Le recours à un enrênement automatique est parfais dans ce cas, car il permet au driver d'ajuster l'enrênement pendant la course. La poulie en acier inoxydable est vissée à la sellette (à l'emplacement du crochet McKinney) et la partie avant de l'enrênement est fixée à l'anneau, au bout de la chaîne. Les sangles sont attachées à l'attelage au moyen de clips.
Afficher en Grille Liste

5 produits

par page
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

5 produits

par page
Par ordre décroissant
Retour en haut